H1 Le jeu des puissances dans les relations internationales depuis

1945

Les questions du programme:

On montre l’engagement des États-Unis dans les deux guerres mondiales et dans la guerre froide et leur rôle moteur dans l’économie mondiale, qui contribuent à la construction de la puissance américaine. On explique comment les États-Unis ont défendu voire imposé leur modèle économique (capitalisme) et politique (démocratie libérale).

Le cours:

I - Le jeu des puissances et l’équilibre de la terreur

  • Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis et l’URSS s’opposent durant la guerre froide à partir de 1947. Cette confrontation a lieu d’abord en Europe, avec le blocus de Berlin par les Soviétiques (juin 1948 à juin 1949). Ravagée par la guerre, l’Europe fait face à de graves difficultés économiques. En 1947, le plan Marshall, programme d’aide à la reconstruction des pays européens, se met en place. Il vise à empêcher l’extension du communisme.

  • La guerre froide se durcit alors que la république populaire de Chine est proclamée en 1949. Elle se militarise à partir de 1950 durant la guerre de Corée, une guerre civile qui oppose le Nord et le Sud de la péninsule coréenne, soutenus par les deux Grands.

  • L’équilibre de la terreur fondé sur la dissuasion nucléaire provoque des moments de tension. Les États, conscients de l’escalade, signent des accords de non-prolifération et de limitation des armes nucléaires


II - 1945-1989 : les États-Unis s’affirment comme chef de file du « monde libre »

  • Après 1945, on assiste à un vaste mouvement de décolonisation (ex. : le Congo en 1960) et à l’émergence de nouveaux États (ex. : le Pakistan qui se sépare de l’Inde en 1947). De nombreux États se retrouvent à la conférence de Bandung en 1955 pour affirmer leur haine du colonialisme et du racisme. C’est un premier pas vers le neutralisme et le non-alignement.

  • Des organisations régionales à vocation politique et économique établies par une convention multilatérale apparaissent et structurent les relations internationales : l’UE, l’ASEAN, ou l’ALENA devenue l’ACEUM en 2020.


III - Les nouveaux enjeux internationaux depuis 1989

Après la chute du mur de Berlin en 1989 et moins d’un an après la réunification allemande, l’URSS s’effondre en 1991 mettant fin à un monde marqué par un équilibre bipolaire. Les États-Unis restent alors la seule superpuissance et interviennent à la tête d’une large coalition contre l’Irak ayant envahi le Koweït en janvier 1991.

Le 11 septembre 2001, les États-Unis sont touchés par une vague d’attentats perpétrés par l’organisation islamiste Al-Qaïda, ce qui les amène à intervenir militairement en Afghanistan en 2001 puis en 2003 en Irak qu’ils accusent de détenir des armes de destruction massive.

Aujourd’hui, le leadership est partagé entre différents États dont se détachent les États-Unis, qui affichent une forme d’isolationnisme (doctrine du président Trump : « America First »), et la Chine, qui s’affirme comme une puissance continentale et mondiale. Ces deux puissances s’affrontent dans une guerre commerciale. Dans le désordre géopolitique apparent, des tentatives de gouvernance mondiale apparaissent comme la COP 21 qui en 2015 essaie d’imposer des politiques environnementales.

LE B.A. BA:

Dates importantes sur la Guerre froide:

  • 1945 : URSS et États-Unis figurent

  • parmi les vainqueurs de la Seconde

  • Guerre mondiale

  • 1947 : Plan Marshall

  • Juin 1948-mai 1949 : Blocus de Berlin

  • 1949 : La Chine devient communiste

  • 1950 : Guerre de Corée

  • 1962 : Crise de Cuba

  • 1989 : Chute du mur de Berlin

  • 1991 : Fin de l’URSS

Notions Importantes:

  • Guerre froide (1947-1991) affrontement indirect entre les États-Unis (USA) et leurs alliés et l’Union soviétique (URSS) et ses États satellites.

  • Capitalisme : Système économique basé sur la libre concurrence et le libéralisme.

  • Isolationnisme : mouvement politique qui cherche un non-engagement des États-Unis.

  • Interventionnisme : Politique en faveur des interventions des États-Unis sur la scène internationale.

  • Décolonisation : processus d’émancipation des colonies vis-à-vis des métropoles.

  • Non-alignement : attitude des pays qui ne sont alignés ni avec, ni contre aucune puissance mondiale.

  • Superpuissance : grande puissance mondiale dominante.

Acteurs / Hommes / Personnes connues:

  • SDN : Société des Nations : créée en 1919 pour favoriser la paix

  • Wilson : président américain qui propose en 1918 14 points pour définir un nouvel ordre mondial.

  • Marshall : Général américain qui suite à la doctrine Truman (volonté de limiter l'influence russe) va donner son nom au plan d'aide en Europe pour lutter contre l'influence du communisme.