H4. Le monde depuis le

tournant des années

1990

Les questions du programme:

On présente l’effondrement du modèle soviétique et la victoire de la démocratie libérale et de l’économie de marché. On insiste sur les crises qui marquent le début de cette nouvelle période : génocides en Afrique et en Europe - Rwanda, Srebrenica –, terrorisme – 11 septembre -, guerres contre le terrorisme

Le cours:

I - 1989-2001 : une décennie sous domination américaine

● Après 1946, le monde devient bipolaire. Deux blocs s’opposent dans la guerre froide : le bloc de l’Est communiste autour de l’URSS et le bloc de l’Ouest libéral autour des États-Unis. La fin de l’année 1991 avec l’effondrement du modèle soviétique marque la fin de la guerre froide et de cette structure bipolaire qui régissait le monde.

Les Républiques qui constituaient l’Union soviétique proclament leur indépendance l’une après l’autre, entraînant sa disparition. Mikhaïl Gorbatchev est contraint à la démission. Partout en Europe de l’Est entre le printemps 1989 et l’été 1991, les fondements du communisme ont disparu. Le mur de Berlin, symbole majeur de la guerre froide, s’effondre le 9 novembre 1989.

● En 1991, les États-Unis restent donc la seule hyperpuissance. Très influents économiquement et culturellement (soft power), ils mènent la coalition militaire durant la première guerre du Golfe en 1991 (hard power).

Ainsi semble se dessiner un nouvel ordre mondial dont ils seraient les garants. Pourtant, cette hyperpuissance montre des limites et on voit des mouvements politiques, nationalistes et religieux se radicaliser partout dans le monde. La période est marquée par de nombreux conflits.

La violence est exacerbée, on assiste à des génocides (au Rwanda, d’avril à juillet 1994 ; à Srebrenica, en Bosnie- Herzégovine, en juillet 1995).


Situation: La chute du mur de Berlin

● Le mur de Berlin, construit en 1961, est un symbole majeur de la guerre froide parce qu’il matérialise la séparation entre les deux blocs. Sa chute, en novembre 1989, est un tournant majeur dans les relations internationales : il permet la réunification de l’Allemagne en octobre 1990 et il précède l’effondrement du bloc de l’Est.


II - Depuis 2001 : un monde complexe

● L’hégémonie américaine est de plus en plus contestée. Le 11 septembre 2001, les États-Unis sont victimes sur leur territoire de plusieurs attentats aériens qui frappent symboliquement le cœur de la puissance américaine. Ceux-ci sont le fait d’un réseau terroriste islamiste, Al-Qaïda.

● Les États-Unis ripostent en se lançant dans une guerre contre le terrorisme, un type de conflit nouveau. La première cible est l’Afghanistan (octobre 2001), base arrière du réseau Al-Qaïda. Les États-Unis interviennent dans le cadre d’une mission de l’ONU à la tête d’une coalition issue de l’OTAN. La guerre s’enlise jusqu’au retrait total des troupes américaines en 2014.

● Les conflits sont aujourd’hui nombreux dans le monde, en particulier en Afrique subsaharienne, au Proche-Orient et au Moyen-Orient. L’ONU et les principales puissances militaires tentent de contrer les mouvements terroristes ou islamistes, comme par exemple la France qui intervient au Mali lors de l’opération Serval en janvier 2013 ou en Syrie en 2015 contre le groupe État islamique (ou Daech). Cette instabilité jette sur les routes des milliers de migrants qui cherchent un asile, notamment en Europe. De plus, de nouvelles puissances émergent et viennent concurrencer les États-Unis : la Chine, la Russie, l’Inde, le Brésil et l’Union européenne.

Situation: Le 11 septembre 2001

● Depuis le tournant des années 1990, on a vu se multiplier les actes terroristes, notamment par des fondamentalistes religieux musulmans, alors que certains croyaient à l’établissement d’un nouvel ordre mondial.

Un groupe terroriste, Al-Qaïda, commet le 11 septembre 2001 trois attentats sur le territoire américain. Cet événement constitue un nouveau tournant dans les relations internationales. Les États-Unis sont contestés. Ils se lancent, avec l’ONU et les grandes démocraties, dans une guerre contre le terrorisme qu’ils cherchent à éradiquer.

LE B.A. BA:

Dates importantes:

  • 1989 : Chute du mur de Berlin
  • 1994 : Génocide au Rwanda
  • 1991 : Fin de l'URSS
  • 11 septembre 2001 : Attentats contre les États-Unis.

Notions Importantes:

  • Terrorisme : Usage de la violence et de la terreur pour imposer des idées politiques.
  • Puissance : ensemble des éléments (militaires, économiques, culturels...) qui confèrent sa force à un État.
  • Démocratie : régime politique fondé sur la séparation des pouvoirs et des élections libres.
  • Génocide : extermination systématique d'un groupe humain.
  • Crise : situation de tension à laquelle une société doit faire face.


Acteurs / Hommes / Personnes connues:

  • BRICS : Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud.
  • PMA : Pays les Moins Avancées.
  • Gorbatchev : Dirigeant soviétique qui contribue à mettre fin à la guerre froide.
  • Georges Bush : père et fils : présidents américains qui s'investissent en politique étrangère. (Guerres en Irak de 1991 et 2003)