F3 : La parole en spectacle

Les questions du programme:

– Dans le dialogue, utilisons-nous seulement des mots ?

– Comment la mise en spectacle de la parole fait-elle naître des émotions (jusqu’à la

manipulation) ?

– Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui, la dimension collective de la mise en spectacle de la parole ?


L'usage de la parole est universel. Nous utilisons les mots pour communiquer notre pensée à autrui, de manière libre et naturelle. Mais dans notre société de l'image, la parole est souvent mise en scène, que ce soit au théâtre, à la télévision, ou encore dans le cadre des discours politiques.

Dans le dialogue, utilisons-nous seulement des mots?

1. Les contextes de la parole

Dès lors qu'elle s'adresse à un public (amis, spectateurs, téléspectateurs...), la parole est mise en scène. Celui qui parle adopte les codes de communication attendus par ses interlocuteurs : on ne s'exprime pas de la même manière sur une scène de théâtre, un plateau de télévision ou une tribune politique. Ce n'est pas seulement la parole qui s'exprime chez l'orateur : il se donne en spectacle au regard de l'autre, dans un décor soigneusement choisi.

Au tribunal, le décor solennel, la robe noire de l'avocat ou muge du procureur, la tribune où s'expriment les témoins ou l'accusé mettent en scène la parole à la façon d'un spectacle dramatique.

2. Le corps en spectacle

Le corps accompagne la parole pour lui donner du sens. Les gestes, les mimiques, les déplacements sont aussi importants que les mots. Le langage corporel appuie ainsi les termes-clés du discours et traduit les émotions que veut faire partager par l'orateur.

EXEMPLE

Les hommes politiques accompagnent leurs discours de gestes symboles porteurs de sens: le poing serré, la main levée, l'index dressé, les moins jointes...

Comment la mise en spectacle de la parole fait-elle naître des émotions (jusqu'à la manipulation ?)

1. Une arme de séduction

Le discours est d'abord fait pour intéresser celui auquel il s'adresse, le séduire, emporter son adhésion. La mise en spectacle de la parole vise à rendre

le discours plus efficace : il ne s'adresse pas seulement à la raison, il s'adresse aussi au cœur. Celui qui parle doit être éloquent s'il veut agir sur l'autre.

EXEMPLE

Plaidoirie de l'avocat, réquisitoire du procureur, discours à la tribune de l'Assemblée, tirade du héros d'une pièce de théâtre... Chaque type de parole s'appuie sur l'éloquence pour toucher et persuader.

2. Une arme de manipulation

La parole peut aussi servir à manipuler ceux auxquels elle s'adresse. Si la démocratie met le dialogue et la liberté d'expression au centre de la vie sociale, la parole peut devenir une arme utilisée pour manipuler et devenir propagande. Cette parole mise en scène pour manipuler existe depuis l'Antiquité mais est facilitée par la multiplication des médias qui la véhiculent rapidement, comme Internet.

EXEMPLE

Charlie Chaplin montre dans son film Le Dictateur comment Hitler met en scène ses discours pour manipuler les foules.

Qu'apporte à l'homme d'hier et d'aujourd'hui la dimension collective de la mise en spectacle de la parole ?

Les lieux où la parole est mise en scène sont multiples et existent depuis l'Antiquité (l'agora, le forum, la place publique). Ils sont conçus pour pouvoir réunir des groupes d'individus qui se trouvent dès lors liés par une même émotion. La parole peut alors avoir un effet cathartique, c'est-à-dire qu'elle permet au groupe qu'elle réunit de se «purger» des passions qui l'animent par le rire, les larmes, la colère, la tristesse commune.

EXEMPLE

La salle de théâtre ou de concert, l'hémicycle de l'Assemblée, le plateau d'une émission de télévision sont conçus pour faire naître une même émotion collective.


Connaissances littéraires

1. Le théâtre : texte et représentation

Le texte théâtral est d'abord destiné à être représenté sur scène. À travers le jeu de la double énonciation, les personnages ne s'adressent pas seulement aux autres personnages, ils s'adressent aussi au public. Le décor, le jeu des acteurs, l'éclairage, les accessoires participent également à la mise en scène de la parole théâtrale.

On peut représenter un texte de Molière (xvie siècle) en le renouvelant au moyen de sa mise en scène : décor contemporain, personnages anachroniques, accompagnement musical...

2. La télévision et la mise en scène de la parole

La télévision, lorsqu'elle informe, est un lieu privilégié de la parole et du débat. Le terme «talk show» désigne aujourd'hui l'ensemble des émissions basées sur des échanges verbaux codifiés. L'animateur est au centre de ce dispositif, dans lequel il intervient pour donner ou reprendre la parole aux intervenants, la dramatiser, prendre parti pour l'un ou l'autre... Il occupe de cette manière le rôle du téléspectateur en le faisant participer lui aussi à l'échange verbal, comme s'il était son représentant.

EXEMPLE

Le générique d'un journal télévisé montre souvent les équipements techniques qui permettent sa diffusion. C'est une manière de montrer au téléspectateur que l'information qu'il diffuse est sérieuse, à la pointe de la technologie.

3. Le spectacle de la parole politique

La parole politique est spectaculaire car elle met face-à-face un orateur et un public acquis à sa cause. Elle repose dès lors sur l'éloquence du tribun (celui qui monte à la tribune) : l'argumentation est accompagnée de procédés verbaux ou non-verbaux qui permettent de susciter l'enthousiasme. Les intonations, les gestes, les mouvements du corps, le regard sont dès lors essentiels pour rendre la parole politique efficace.

La cérémonie des vœux du Président de la République s'accompagne chaque année d'un rituel attendu par ceux qui la regardent : paroles de réconfort et de confiance en l'avenir, mais aussi décor évoquant la grandeur de la fonction et donc du pays.


Les définitions pour le bac

Parole : Faculté, capacité ou droit de s'exprimer, de parler. C'est donc un acte individuel dans le cadre d'un ensemble de codes définis par un groupe.

Dialogue : échange de parole entre au moins deux personnes. Il met en scène les signes auditifs (les mots) et les signes visuels (les gestes, les mimiques, les attitudes). L'objectif de cet échange est de parvenir à un accord.

Éloquence : manière de s'exprimer avec aisance par le discours pour toucher et persuader. L'éloquence s'appuie souvent sur la rhétorique, l'ensemble des techniques de l'art de bien parler.

Raison : faculté par laquelle l'homme connaît et juge. Il discerne le bien du mal, la vérité du mensonge

Théâtre : Genre artistique et littéraire, mais aussi lieu de représentation et de spectacle.

Mise en scène : manière de présenter ou d'organiser quelque chose pour éblouir, pour tromper ou pour obtenir quelque avantage.