H4. De l’État français à la IV e République (1940-1946)

Les questions du programme:

On présente le régime de Vichy et la Révolution nationale, sa collaboration avec l’Allemagne nazie, sa part de responsabilité dans le génocide juif. On étudie le programme du Conseil national de la Résistance et la mise en place de la IV e République.

Le cours:

I - L’État français, un régime autoritaire qui collabore avec l’occupant

● À l’issue de l’offensive éclair de l’armée allemande en mai 1940, l’armée française est battue en cinq semaines ; le traumatisme de la population est énorme.

C’est le maréchal Pétain, le vainqueur de Verdun, qui demande et obtient les pleins pouvoirs de l’Assemblée nationale. Il met en place un régime autoritaire en s’appuyant sur des valeurs traditionnelles. C’est le projet de la « Révolution nationale », construite sur le rejet du Front populaire et de la III e République. Le nouveau régime s’installe à Vichy et dirige la zone libre située au sud du pays.

La zone occupée, au nord, est contrôlée par les Allemands.

● Le nouveau régime de Vichy décide de se lancer dans la collaboration avec l’Allemagne. Le 24 octobre 1940, à Montoire, Pétain et Laval, son vice-président du Conseil, rencontrent Hitler. Tous deux pensent que l’Allemagne sera victorieuse. En collaborant, ils espèrent obtenir une place privilégiée pour la France dans le nouvel ordre européen. C’est sur la question des juifs que la collaboration ira le plus loin. L’État français devance et va au-delà des demandes de l’occupant nazi.

En octobre 1940 et en juin 1941, les lois sur le statut des juifs promulguées par l’État français excluent ceux-ci de la société. Le régime de Vichy organise la mise à l’écart des juifs, puis leur arrestation et leur déportation.


II - Un autre choix : la Résistance

● Mais la voie de la collaboration n’est pas choisie par tous. Certains décident de résister. Au lendemain de l’armistice demandé par le maréchal Pétain à l’Allemagne, le général de Gaulle lance, le 18 juin 1940, un appel depuis Londres à tous ceux qui souhaitent résister, sur le territoire de la métropole, dans les colonies ou avec les pays alliés. Il veut rassembler toutes les forces de résistance intérieure et extérieure et offrir une autre voie que celle proposée par le maréchal Pétain. Le Conseil national de la Résistance (CNR) voit le jour le 27 mai 1943 à Paris, de l’unification de huit mouvements, de six partis politiques (gauche et droite) et de deux syndicats.

● En juin 1944, la Résistance lance l’offensive, à la suite du débarquement des Alliés en Normandie. Le CNR coordonne les actions contre l’occupant allemand sous le commandement de celui qui est le chef de la France libre, le général de Gaulle. Se sentant légitime pour parler au nom des Français, le CNR a rédigé un programme ambitieux à appliquer dès la fin de la guerre, basé sur le rejet du régime de Vichy et sur des propositions à vocation égalitaire ou sociale (droit de vote pour les femmes, création de la Sécurité sociale…). Ces propositions seront reprises dans la Constitution de la IVe République ou mises en œuvre dans ses premières réformes.


Vocabulaire:

Collaboration : politique menée par le régime de Vichy sous l’impulsion de son chef, le maréchal Pétain, visant à soutenir l’occupant allemand économiquement, militairement et idéologiquement.

Régime de Vichy : nom du régime qui se met en place en zone libre suite à l’occupation allemande d’une partie du territoire français. C’est un régime autoritaire et antisémite dirigé depuis la ville de Vichy par le maréchal Pétain.

Résistance : ensemble des forces qui ont lutté contre l’occupant allemand et le régime collaborationniste de Vichy.

IVe République : régime politique mis en place après la chute du régime de Vichy. Il réaffirme les idéaux de la République et, sur la base du programme du CNR, mène une politique de progrès sociaux et économiques pour la population.

LE B.A. BA:

Dates importantes:

  • 17 juin 1940 :Pétain demande l'armistice. De Gaulle part à Londres
  • 18 juin 1940: Appel du général De Gaulle à continuer le combat. Début de la Résistance intérieure et extérieure.
  • 10 juillet 1940 : Pleins pouvoirs à Pétain.
  • 1945 : Sécurité sociale, grandes nationalisations.

Notions Importantes:

  • Collaboration: soutien apportée par l'État français aux allemands.
  • Résistance: refus de la défaite et de l'occupation.
  • CNR: Conseil national de la Résistance, créé pour unifier la résistance.
  • GPRF : Gouvernement Provisoire de la République Française 1944-1946.

Acteurs / Hommes / Personnes connues:

  • Jean Moulin : Représentant de de Gaulle chargé d'unifier la Résistance. Meurt après avoir été torturé.
  • Charles De Gaulle: Chef de la France Libre qui refuse la capitulation française.
  • Pétain : Maréchal de France, il devient à 84 ans en 1940 le chef de l'État Français.


Pour apprendre autrement © Le Robert