H1. Être ouvrier en France (1830-1975)

Les questions du programme:

On rappelle l’évolution du monde ouvrier de 1830 à la fin des Trente Glorieuses. On étudie la constitution d’une culture ouvrière et d’une conscience de classe. On présente les luttes sociales et politiques (grèves, syndicalisme, partis) et le processus d’intégration républicaine des ouvriers et des ouvrières

LE B.A. BA:

Dates importantes:

  • 1864 : loi instaurant le droit de grève.
  • 1884 : loi autorisant des syndicats
  • 1892 : loi limitant la journée de travail à 12 heures.
  • 1906 : loi imposant une journée de repos hebdomadaire.
  • 1919 (avril) : loi limitant la journée de travail à 8 heures.
  • 1936 (mai-juin) : grèves et occupations d’usine.
  • 1936 (juin) : accords de Matignon permettant de:
      • semaine de 40 heures (48h avant)
      • 2 semaines de congés payés par an (accords de Matignon)
      • conventions collectives.
  • 1950 : instauration d’un salaire minimum (SMIG).
  • 1968 (mai) : grève générale et occupations d’usine.

Notions Importantes:

  • Taylorisme: doctrine qui repose sur la division du travail en plusieurs tâches simples.
  • Fordisme: adaptation du taylorisme + travail à la chaîne.
  • Syndicalisme : mouvement tourné vers la défense des ouvriers.
  • Socialisme : doctrine prônant la disparition des inégalités sociales.
  • Communisme : forme d'organisation économique et sociale fondée sur une société égalitaire sans classe

Acteurs / Hommes / Personnes connues:

  • Jean Jaurès : d'abord professeur à la fac, il s'engage aux côtés des mineurs de Carmaux avant d'être élu député socialiste.