G2. Mondialisation et diversité culturelle

Les questions du programme:

On présente l’émergence d’une culture mondiale. On montre que la vitalité des métissages culturels n’exclut pas la pluralité de cultures singulières qui témoignent des appartenances identitaires.

Le cours

I - L’essor d’une culture mondiale

● Depuis la fin du xx e siècle, une culture mondiale a pris un vrai essor. Des pratiques et des goûts identiques sont adoptés simultanément sur tous les continents, mais surtout par les habitants des pays développés qui ont les moyens d’y accéder. Cette culture, qui tend à devenir universelle, concerne tous les domaines du quotidien : alimentation (ex. : burger), mode (ex. : jeans), sport (ex. :football), cinéma. Elle est massivement diffusée par les médias comme Internet et relayée par l’anglais qui s’impose comme langue véhiculaire mondiale.

● Sur le plan des mentalités, une conscience universelle émerge – plus lentement – face aux problèmes touchant la planète (ex. : jour de la Terre), et des droits sont revendiqués au nom de l’humanité entière comme les droits des enfants.

● Cette culture mondiale est depuis longtemps dominée par les États-Unis qui disposent des moyens financiers et des vecteurs culturels pour diffuser largement leur influence dans le monde. Toutefois, d’autres cultures conquérantes (ex. : culture asiatique) contribuent de plus en plus à diversifier la culture mondiale.


II - La vitalité des métissages et des revendications identitaires

● L’accélération de la mondialisation a entraîné l’intensification des brassages culturels. En effet, les migrations des hommes et la circulation des produits favorisent les métissages culturels , particulièrement au sein des grandes métropoles et des bassins touristiques.

Sur les mêmes territoires, des cultures très différentes cohabitent ou se mélangent, donnant ainsi naissance à des formes culturelles croisées (ex. : spanglish).

● Face à ces nouvelles influences massives, des cultures défendent leur identité. Ainsi, certaines communautés à la forte appartenance identitaire (ex. : cultures régionales), qui se sentent menacées par l’homogénéisation culturelle, valorisent et protègent leur patrimoine (ex. : labels pour des produits alimentaires). Ces résistances peuvent aussi être le fait des États quand ceux-ci défendent leur culture nationale (ex. : comité de censure des films en Inde).

● À l’échelle mondiale, l’Unesco mène une politique de sauvegarde du patrimoine matériel et immatériel de l’humanité, afin de sauvegarder la diversité culturelle du monde.

LE B.A. BA:

Notions importantes

  • Appartenance identitaire : sentiment d’appartenir à une communauté (région, pays, religion).
  • Culture : ensemble des normes, des usages, des coutumes, des manifestations artistiques et religieuses qui caractérisent une société
  • Métissages culturels : biens et pratiques culturels qui se mélangent et se recomposent pour donner naissance à une nouvelle culture.

Exemples marquants

  • AOC : Appellation d'Origine Contrôlée il existe 561 AOC en France, dont 474 pour les vins et alcools, et 48 pour les produits laitiers.
  • Près de 1000 sites sont classés dans le monde entier par l'UNESCO au patrimoine mondial culturel et 237 traditions sont classées au patrimoine culturel immatériel.


Pour apprendre autrement © Le Robert