EMC 1 ; Exercer sa citoyenneté dans la République française et l'Union européenne

Les questions du programme:

Connaissances

• L'idée de citoyenneté européenne.

• Voter : citoyenneté, nationalité et souveraineté populaire ; le droit de vote ; les modalités du vote ; éléments de comparaison entre différents régimes démocratiques.

• Payer l'impôt : justifications de l'impôt ; les différentes formes de la fiscalité.

• S'engager : la notion de militantisme ; les grandes formes d'engagement politique, syndical, associatif.

• Défendre : organisation et enjeux de la Défense nationale ; l'engagement dans des conflits armés, la sécurité internationale.


Le cours :

La démocratie représentative repose sur le vote des citoyens qui expriment leur volonté en usant de ce droit.

L’égalité et la liberté de tous les citoyens sont les valeurs qui fondent ce suffrage universel.

● Pour exercer son droit de vote, on doit être français (ou européen dans certains cas), avoir 18 ans révolus, être inscrit sur les listes électorales et ne pas avoir été déchu de ses droits civiques.

● Les élections se font à différentes échelles : nationale (président de la République, députés), régionale, départementale, locale et européenne.

● En France, le droit de vote est un devoir, mais il n’est pas obligatoire. Face à l’abstention, les modalités du droit de vote sont en débat (vote obligatoire, prise en compte des votes blancs ?).

● Il existe d’autres formes d’exercice de la citoyenneté : dans les domaines associatif, syndical, politique…, comme en témoigne l’engagement d’artistes exprimant à travers leurs œuvres leur volonté d’infléchir des situations, de défendre des causes et/ou de dénoncer des injustices.

● La Défense nationale est garante de l’indépendance du pays ; elle concerne l’ensemble des citoyens. Ses objectifs sont de sécuriser le territoire et la population de la France, de participer à la sécurité internationale, par des interventions dans le cadre de la politique de défense européenne et d’accords supranationaux (OTAN, ONU).

● À la citoyenneté nationale s’ajoute la citoyenneté européenne : une citoyenneté élective (élection des députés européens, élections municipales dans l’État membre où résident les citoyens de l’UE) et une citoyenneté directe : droit de pétition, droit d’initiative européenne (ICE)… Dans cet espace, les citoyens des États membres peuvent librement circuler, séjourner, étudier, travailler.

Les définitions du cours:

Démocratie représentative (encore nommée élective ou délégative) : régime politique dans lequel les citoyens élisent des représentants à qui ils délèguent leur pouvoir.

Suffrage universel : vote ouvert à tous les citoyens sans distinction de sexe, de race, de fortune ou de religion.

Rappel : carte de la construction européenne :

Pour aller plus loin:

Synthèse: