EMC 1 ; Exercer sa citoyenneté dans la République française et l'Union européenne

Les questions du programme:

Connaissances

• L'idée de citoyenneté européenne.

• Voter : citoyenneté, nationalité et souveraineté populaire ; le droit de vote ; les modalités du vote ; éléments de comparaison entre différents régimes démocratiques.

• Payer l'impôt : justifications de l'impôt ; les différentes formes de la fiscalité.

• S'engager : la notion de militantisme ; les grandes formes d'engagement politique, syndical, associatif.

• Défendre : organisation et enjeux de la Défense nationale ; l'engagement dans des conflits armés, la sécurité internationale.


Les éléments du cours à connaitre :

La notion de citoyenneté européenne est apparue pour la première fois dans le traité de Maastricht en 1992. Elle s’est étoffée au fur et à mesure de l’avancée du processus de construction de l’Union européenne.

  • Art. 20 – Il est institué une citoyenneté de l’Union. Est citoyen de l’Union toute personne ayant la nationalité d’un État membre. La citoyenneté de l’Union complète la citoyenneté nationale et ne la remplace pas. Les citoyens de l’Union jouissent des droits et sont soumis aux devoirs prévus par le présent traité.

Article 20 du traité de l’Union européenne instituant la citoyenneté européenne.

Les définitions du cours:

Démocratie représentative (encore nommée élective ou délégative) : régime politique dans lequel les citoyens élisent des représentants à qui ils délèguent leur pouvoir.

Suffrage universel : vote ouvert à tous les citoyens sans distinction de sexe, de race, de fortune ou de religion.

Rappel : carte de la construction européenne :

Pour aller plus loin:

Synthèse: